Lundi 30 novembre 1 30 /11 /Nov 02:20
N'oubliez pas de cliquer sur le bouton "lecture"...
 

 

« L’information : c’est vous qui la vivez, c’est nous qui en vivons. »

 

Le malheur : il y a ceux qui le vivent et ceux qui en vivent.

 

La maladie : il y a ceux qui le vivent et ceux qui en vivent.

 

Le VIH : il y a ceux qui le vivent et ceux qui en vivent.

 

….

 

Que de déclinaisons possibles !

 

 

Souvenir d’une annonce passée au début des années 90 (voir fin des années 80) dans le journal Libération : une équipe de télévision recherchait des séropositifs au VIH pour témoigner de la façon dont ils vivaient le fait d’être porteurs de ce virus redouté.

 

Je prends mon téléphone, j’appelle. Certainement à voix basse de peur que quelqu’un près de moi (mes voisins) puisse saisir mon secret je demande si on peut témoigner de façon anonyme, personne dans mon entourage n’est alors au courant, je tremble à l’idée que les gens apprennent que je suis porteur du virus qui stigmatise. On m’assure que je peux bien évidemment témoigner de façon anonyme et on me propose un rendez-vous dans leurs locaux pour en discuter.

 

Arrivé sur les lieux je suis accueilli sans aucun égard, aucune marque de politesse, aucune chaleur humaine, accueilli comme un citron que l’on espère pouvoir presser et jeter juste après.

On m’a fait déplacer et une fois sur place on m’annonce qu’il n’est plus question de pouvoir témoigner anonymement avec un discours censé me faire culpabiliser sur le thème « c’est en acceptant de montrer son visage que l’on fera accepter les séropositifs ».

On m’avait menti pour me piéger en escomptant une fois sur place que je serai plus facilement manipulable et ne voudrais pas m’être déplacé pour rien.

Suite à mon refus de dévoiler dans ces conditions ma séropositivité que je tremblais alors qu’elle puisse être découverte par mes proches j’ai été congédié sans le moindre effort de masquer leur manque d’empathie.

 

Je me suis déplacé pour rien, enfin non : j’ai découvert une facette peu plaisante d’un certain journalisme.

Je me suis aussi senti sali et bien seul.

Par Acetos - Publié dans : VIH : une vie à positiver - Communauté : Se dévoiler, se sentir vivre
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés