Samedi 22 août 6 22 /08 /Août 18:15

 N'oubliez pas de cliquer sur le bouton "lecture"...

VOLEUR !!!

 

 

Sans me retourner je marchais guidé par la colère et aussi la peur de la stigmatisation accompagnant ce statut que la Société, pour des raisons évidentes, condamne. Formaté à respecter les règles, les lois, il m’est difficile de les braver mais je m’y autorise toutefois quand je ne vois pas d’autres recours.

 

Je ne voyais ici pas d’autre recours possible, mais quand bien même je ne sais pas si mon geste aurait été compris par des tiers qui souvent agissent selon le principe du troupeau, en suivant non pas le fruit de leur réflexion mais l’instinct peu fiable d’une des premières personnes à donner son opinion. Quand bien même j’estimais mon geste juste je craignais qu’il se heurte à un « politiquement correct » qui m’aurait désigné comme le méchant.

 

Mais qu’aurais-je pu faire d’autre, existait-il une alternative autre que celle d’accepter qu’on bafoue ouvertement et la législation en place et mon droit (et celui d’autres personnes dans mon cas) d’aller faire mon marché sans y mettre trop ma santé en péril ?

 

En ne s’excusant pas, en continuant son forfait et en me faisant comprendre qu’il continuerait ainsi, ce vendeur de fruits et légumes se mettait au-dessus de la loi, au-dessus des gens qu’elle a pour fonction de protéger. En agissant ainsi alors que je lui avais expliqué que sa fumée était susceptible de provoquer de graves problèmes de santé et que j’avais d’ailleurs été hospitalisé longuement pour avoir été enfumé il niait par ailleurs violemment implicitement mon existence.

 

 

 

Que faire ?

 

Appeler la police ? Mais celle-ci se serait-elle déplacé alors que la délinquance tabagique a pendant si longtemps pu s’exercer ouvertement sans réaction des autorités et  aurait-elle pu de toute façon constater le délit ?

En venir aux mains ?

J’en suis venu à l’acte : déclarer colérique que je ne lui paierai pas les 6€ de ses 4 misérables melons et m’en suis allé, l’acte commis en ayant la satisfaction d’avoir trouvé la juste réponse.

 

 

 

 

Ayant été formaté dans le respect des lois et ayant été particulièrement sensibilisé au « tu ne voleras pas » il me fut dur d’entendre quelques (2 ? 10 ? 100 ?... ?)  secondes plus tard une voix crier « Au voleur !», il peut être difficile d’aller à l’encontre de ses formatage même quand on l’estime nécessaire et je ne peux m’empêcher de ressentir une sorte de honte, comme quoi toute honte n’est pas juste (mais ça on le savait déjà).

 

Question : cet enfumeur déliquant a-t-il ensuite éprouvé un quelconque sentiment de honte ou de remord ?

 

 

Défendre ma vie valait bien quelques melons pris sur l’adversaire.

 

 

 

P.S. : Si jamais certains doutent de la chose : oui une très courte exposition à la fumée de cigarette peut générer des accidents létaux.

P.S.2 : Les melons étaient bons.

Par Acetos - Publié dans : Tabac : l'Ennemi - Communauté : Réalités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés